Alexia Lamouret
December 12, 2020
dans
La nature nous inspire

La nature nous inspire… légendes & mythes au Pays Basque

La nature nous inspire…

Légendes & Mythes autour de la période de Noël au Pays Basque

Que nous apporte l'écoute et la connaissance des mythes et des légendes de notre territoire...Que nous racontent ils sur nous même, sur notre identité, sur notre lien au vivant ? Dans une société d'immédiateté et de tout prêt à consommer, nous relier aux mythes et aux légendes de notre terre nous apporte t'il des réponses et un autre regard sur le monde et notre véritable nature ? Je vous invite à me suivre pour mieux vous imprégner des mythes du Pays Basque autour de cette période de Noël pour mieux peut être s'envelopper de lumière et de magie... Esprit de Noël es tu là ?

Au sens classique, le mythe est une histoire signifiante, une interprétation qui donne sens à un univers dont la vérité objective nous échappe toujours.

Si nous sommes des êtres rationnels, nous vivons aussi de valeurs, d’idéaux et d’interprétations. Aussi chaque culture s’enracine dans une mythologie qui donne un sens à notre existence et nourrit des espérances. Les cultures particulières sont riches d’histoires propres à un espace géographique, à une terre et à un peuple.

C’est tout à fait passionnant de découvrir et de connaitre ces mythes qui s’inspirent de l’observation de la nature et d’une identité.

Être à l’écoute de la culture de sa terre, faire vivre ses particularités, être attaché à cette transmission ancestrale et à ses messages des mythes et des légendes c’est aussi prendre le temps de se connecter aux sagesses de ce monde, au plus vaste que soit et au temps long.

«La mythologie propose une façon de se voir soi-même dans le monde»

L'approche du mythe est très différente de celle à laquelle notre civilisation nous a habitués : elle marque une prise de distance par rapport à ce qui, aujourd'hui, nous semble évident. La mythologie sert à présenter différentes questions et à apporter une réponse possible, mais sous la forme d'une belle histoire, beaucoup plus marquante qu'une théorie 😊. La mythologie propose une façon de se voir soi-même dans le monde. 

La mythologie ne délivre pas une morale au sens où nous l'entendons aujourd'hui. Il ne s'agit pas d'une morale de l'interdit, du péché, du remord ou de la culpabilité ; c'est davantage une morale des valeurs. C'est aussi affirmer que nous avons besoin, dans notre vie, de quelque chose qui ne soit pas de l'ordre de l'utilité immédiate mais de l'ordre de l'esthétique. De la beauté.

Alors que nous grandissons aujourd’hui dans l'idée de progrès, que la science et la technique abolissent toutes les superstitions et les mythes par la puissance des preuves. Nous sommes transfusés par cette idée que par le progrès nous devons être « comme maîtres et possesseurs de la nature », comme dit Descartes. Mais comment pourrions-nous dominer la nature puisque nous en sommes un morceau ? Comment pourrions-nous dominer un tout dont nous sommes une partie ? « Pour les Grecs, l'homme est inscrit dans un espace. Il y est enfermé. Et il ne peut le dépasser qu'en comprenant quelle est sa place dans le monde et non en croyant qu'il peut prendre toute la place du monde.  Récemment, des historiens ont prétendu avoir la preuve qu'Homère n'avait jamais existé. Cette révélation change-t-elle quelque chose ? »
Finalement, cette question n’a aucun intérêt ! Le rôle des historiens et des archéologues est de savoir ce qu'il y avait réellement au XVIe siècle ou au XVIIIe siècle avant notre ère. Qu'Homère ait existé ou pas, qu'il ait écrit uniquement L'Iliade et pas L'Odyssée n'a guère d'importance, sauf pour les historiens et les spécialistes. Ce qui compte, ce sont les textes formidables, et leur écho. Homère est une sorte de savoir universel. Il en est de même pour les mythes et légendes particulières à leur territoire. Elles ont leurs propres résonnances locales pour raconter quelque chose de plus grand que soi.

Les Mythes et légendes de Noël au Pays Basque

Le Pays Basque est une terre de mystères

Difficile de parcourir le Pays Basque sans ressentir les mythes, les légendes qui entourent la culture basque et font le charme de cette terre aux traditions ancestrales. Terre étonnante, magique et mystérieuse à plus d’un titre !

Une terre de magie

 La hache, symbole de vie et de lumière, qui protège l’etxe de la foudre et des malheurs. Le chardon, la « Fleur de Soleil » (eguski lore) qui est cloué sur les portes pour protéger les maisons des tentatives malfaisantes. Les animaux qui véhiculent des symboles. Des formules magiques qui sont censées guérir. Des rituels qui protègent les villages… Les superstitions, la magie et la sorcellerie ne manquent pas au Pays Basque et elles font partie intégrante de la culture. Les symboles et croyances sont nombreux et passionnants.

Légende de Leguski-loré

Leguski-loré  désigne soit "la fleur soleil » en Basque, de Eguzki « soleil » et lore « fleur » à certains endroits soit l'« herbe lunaire » à d'autres.

Elle est l’un des symboles les plus emblématiques de la mythologie basque

On la voit souvent séchée, accrochée aux portes. La légende dit que les mauvais esprits doivent compter toutes les graines du cœur de la fleur avant de rentrer dans les maisons. On en trouve dans les montagnes basques. Le soleil « Eguski » à une grande place dans la mythologie Basque. Fille d’Amalur, la mère terre et sœur de la lune llargi, on retrouve le symbole du soleil dans le symbole Basque, la chaleur de ses rayons et sa lumière éloignent les ombres malveillantes.

Eguzki-lorea, est la Carline acaule, la fleur du chardon sylvestre , elle pousse sur les flancs ensoleillés et calcaires des montagnes. Elle est considérée comme un symbole solaire protégeant la maison des orages et des esprits malins .Dans la Mythologie basque, « on raconte que le génie nocturne et les autres gaixtokeriak (mauvaises choses) doivent compter toutes les graines du cœur de cette fleur avant de franchir le seuil».

Le soleil, en langue basque, a de nombreuse acceptions : EguzkiEkhiIuski…Il a une grande importance de part son caractère sacré, propriétés naturelles et son pouvoir face aux esprits nocturnes, sorcières, Lamiñak et semblables en lui attribuant la Divinité féminine.

Comme l'on sait, son déploiement est marqué par un rôle principal dans les fêtes du solstice, dans une infinité de rites et coutumes dérivées du culte solaire(entre autre, beaucoup d'accrochages de fleurs de chardon sylvestre, appelé Eguzkilore (fleur du soleil) et apparaissant dans diverses représentations dans l'artisanat populaire.

La lune (Ilargi) et autres appellations comme IlazkiIretargi…est aussi une Divinité féminine, traitée respectueusement dans beaucoup d'endroits comme une sorte de grand-mère. Son influence est proverbiale, selon les expressions, sur la végétation (moments choisis pour la semence ou la coupe des arbres) et les animaux. De plus, elle éclairerait les âmes des défunts la nuit. Tout comme le soleil, elle est la fille de la terre (Lur),(prononcer "lourr").

La légende et le Mythe d’Olentzerro

Il n’a rien d’un Père Noël… Avec son visage noirci par la poussière du charbon de bois, Olentzero a un air un peu terrifiant qui n’a rien à voir avec le bonhomme rose à la barbe blanche et au costume rouge écarlate qui fait rêver les enfants aujourd’hui ! Autrefois, on se servait de lui pour faire peur aux enfants. Aujourd’hui qu’en est-il ?

Le béret et les vêtements usés et sales rappellent que cet homme est un homme de la forêt et de la montagne où il vit et où il travaille. Olentzero, dit la légende basque, est le charbonnier qui vit dans la montagne où il fabrique du charbon de bois. Une fois l’an, juste avant Noël, il va, avec sa faucille et son bouquet d’ajoncs, par villes et villages distribuer aux pauvres du charbon (et non pas des cadeaux) afin que nul ne souffre du froid la nuit de Noël. Le charbon était alors le symbole du soleil qui va recommencer à chauffer la terre après l’hiver et sa période de latence. Alors quel message peut-il bien nous apporter ?

Peut-être le message, qu’au-delà de ce qu’on ne voit pas… Au-delà de ce qu’on ne connaît pas… Au-delà de l’hiver froid, sombre et rude qui s’annonce et de l’inconnu qui se profile… Il y a toujours une lueur d’espoir à garder, un feu pour se réchauffer, des guides pour nous éclairer sur les mystères du monde qui nous entourent.

Olentzero, c’est un message d’espoir dans l’obscurité de l’hiver : la certitude que jamais le Soleil ne s’éteindra.

Ecouter, habiter, s’inspirer des mythes comme de la nature et de notre véritable nature nous amène peut être à (re)naître et à croire encore que derrière l’ombre la lumière est toujours là.

 

Alexia, écrit avec amour © 2020 Inspire

Référence :

-Mythes et légendes au Pays Basque Basque country Spirit

-Histoire secrète du Pays Basque Michel Lamy

-Contes, récits et légendes du Pays Basque Maud Guesné

-Transmission orale de mon grand père

D'autres articles

Vous aimerez aussi :

Lire l'article
Collab & Synergies

Retour en image sur un mois en mouvement

Retour sur un mois incroyable d' aventures, de projets et d'énergie partagée. Malgré l'environnement actuel nous avons pu continuer à vivre des temps forts et accomplir tout un travail ensemble. Merci à tous pour ces moments.
Apr 21, 2021
Alexia Lamouret
Lire l'article
Collab & Synergies

One Wave Basque Country

Que vous procurent le bruit des vagues, l'air iodé, la vue du bleu, le sable entre les doigts de pieds... L'océan est connu pour avoir le pouvoir d'améliorer notre état émotionnel et de soigner nos maux psychiques. La santé mentale est un sujet sous estimé et souvent tabou...Il est aujourd'hui dans le contexte sanitaire actuel encore plus important que d'ordinaire de l'aborder. C'est la mission de l'association One Wave et du projet local One Wave Basque Country. Allez je vous invite à plonger avec mois sous cette vague unique !
Jan 25, 2021
Alexia Lamouret
Lire l'article
La nature nous inspire

Décembre, la vie c'est maintenant!

Chut...écoute... inspire et ne cherche plus...Je te propose de me suivre et de te laisser guider pour t'arrêter l'espace d'un moment. Tu peux fermer les yeux si tu veux et respirer profondément...
Dec 1, 2020
Alexia Lamouret